Espace femme


Prothèses capillaires : nos solutions esthétiques pour masquer l’alopécie des femmes

Une chevelure dense et saine est en règle générale synonyme de bonne santé. Pour de nombreuses personnes, avoir de beaux cheveux est même considéré comme un atout charme. Ces mœurs sont à l’origine de nombreux complexes chez les individus perdant massivement leurs cheveux. Tant présent chez les hommes que chez les femmes, ce phénomène est pourtant loin d’être rare. Spécialisé dans l’accompagnement des personnes souffrant d’alopécie et de calvitie, notre institut capillaire propose une grande variété de produits pour vous aider à surmonter ce problème. Retrouvez sur cette page nos différentes prothèses capillaires pour les femmes à la chevelure clairsemée ou atteintes d’alopécie.


NOS GAMMES DE PROTHÈSES CAPILLAIRES :

À chaque femme sa chevelure


Plus de volume, j’adore !


Nos cheveux naturels


En cas de perte de cheveux liée à une maladie ou à la suite d’un traitement médical, toutes nos prothèses capillaires en fibres synthétiques de classe I et II sont prises en charge par la sécurité sociale et votre mutuelle. Vérifiez sur notre site si vous êtes éligible à un remboursement partiel ou total pour l’achat d’une perruque médicale ou d’accessoires textiles et capillaires (turban, foulard, frange, couronne de cheveux, etc.)

L’alopécie, qu’est-ce que c’est ?

L’alopécie est un terme utilisé pour désigner une perte anormale de cheveux, toutes causes confondues. Bien que son emploi soit plus populaire, le mot calvitie ne décrit que la forme d’alopécie dont l’origine est héréditaire. On utilisera donc plus souvent la formule d’alopécie pour les femmes car la perte de cheveux est rarement provoquée par un facteur génétique.

Quand s’inquiéter ?

En temps normal, le cheveu à un cycle de vie de cinq ans. Hommes et femmes perdent naturellement leurs cheveux et en voient de nouveaux pousser tout au long de leur vie. Bien que la chevelure perde en densité avec l’âge, on estime que la pousse de nouveaux cheveux reste nettement supérieure au nombre de ceux perdus. À une fréquence de 40 à 100 par jour, on considère la perte de cheveux comme normale. Cependant, plusieurs facteurs peuvent accélérer la perte de cheveux au point de mettre à nu le cuir chevelu et il est alors tout à fait envisageable d’adopter une prothèse capillaire, partielle ou complète.

Les différentes formes d’alopécie chez les femmes

Tout autant répandue que chez les hommes et pourtant moins connue, l’alopécie survient généralement après 60 ans chez les femmes. Elle peut cependant apparaître dès la puberté. Selon de récentes études, cette accélération de la chute de cheveux concernerait deux femmes sur trois au cours de leur vie. Alors qu’elle se concentre le plus souvent sur une zone précise chez les hommes, l’alopécie se traduit chez les femmes le plus généralement par une diminution généralisée de la masse de la chevelure et du volume de la fibre capillaire. Au stade le plus avancé, on observe au sommet de la tête une perte diffuse des cheveux partant de la raie centrale. On distingue majoritairement deux types d’alopécie pouvant toucher les femmes : l’alopécie passagère et l’alopécie androgénétique.

LES FORMES :


Passagères ou chroniques

  • Cette forme réversible peut se produire à la suite d’un bouleversement hormonal provoqué par exemple par la grossesse, l’accouchement ou encore la ménopause.
  • On observe également ce type d’alopécie chez les femmes souffrant de carences en sels minéraux ou en vitamines A, B et D.
  • Le stress, une mauvaise hygiène ainsi que des pratiques de coiffure abimant le cuir chevelu peuvent aussi être en cause.
  • Elle peut également être engendrée par une maladie psychologique. Appelé trichotillomanie, ce trouble se caractérise par l’arrachage compulsif de cheveux ou de poils.
  • L’alopécie est parfois l’effet secondaire d’un traitement médical lourd, comme la chimiothérapie.
  • La pelade est une maladie auto-immune. Les lymphocytes T détectent les bulbes capillaires comme des corps étrangers qui sont alors détruits par le système immunitaire. Les cheveux tombent par touffe laissant apparaître des plaques de cuir chevelu sur une ou plusieurs zones du crâne.

Androgénétiques

L’alopécie androgénétique, appelée communément calvitie héréditaire, est un phénomène progressif chez les femmes et la plupart du temps irréversible. La cause de cette accélération soudaine de la perte des cheveux s’explique par la sensibilité des racines capillaires aux hormones mâles. Certaines personnes possèdent une prédisposition génétique qui stimule davantage cette réaction.

Étant donné la source du problème, ce type d’alopécie affecte plus fréquemment les hommes. Néanmoins, la calvitie toucherait tout de même 20% des femmes. Cette proportion augmenterait chaque année poussant ainsi notre centre à développer une gamme de prothèses de cheveux, partielles type volumateurs, ou intégrales type perruques, répondant parfaitement à vos attentes. Nous nous engageons à trouver la solution qui correspond à votre style pour vous offrir le résultat le plus naturel possible.


Nos conseils pour entretenir vos cheveux !

Vous avez acheté une perruque mais vous avez encore des doutes au niveau de l’entretien ? Pas de problème, notre institut capillaire vous livre les étapes et conseils pour laver et prendre soin de votre perruque.

Voir tous nos conseils